Premières Impressions : Crème Lavante délicate de Yves Rocher

Hellowwwww,

Aujourd’hui on se retrouve pour parler « cheveux ».

Petite fiche technique :

J’ai les cheveux frisés, secs et fins. Je me lave les cheveux 1 fois par semaine avec des poudres indiennes ou du rhassoul suivi d’un masque et 1 fois par semaine je fais un co-wash (laver ses cheveux avec de l’après-shampoing).
Depuis 2012, j’ai rayé le silicone et le sulfate de ma routine capillaire, excepté quand je les lisse.

Bref, je suis tombée, chez Yves Rocher, sur cette « crème lavante délicate » qui est en fait un shampoing non-moussant qui préconise le Low-Poo.
Le Low-Poo consiste à remplacer son shampoing classique par un soin comme un après-shampoing
Elle est sans silicone, sans sulfate, sans parabène et sans colorant et 99 % des ingrédients sont d’origine naturelle.
Elle était à 3,75 euros prix de lancement, je n’ai donc pas hésité à l’embarquer avec moi.

Alors ce qu’elle promet

Cette crème lavante délicate est un véritable gage de douceur et de respect pour vos cheveux. Sa formule non moussante protège l’intégralité de la fibre capillaire, même en usage quotidien.
Intensément nourris, vos cheveux sont soyeux et légers, visiblement plus beaux.

Elle contient de l’Aubépine qui a des propriétés anti-oxydantes et qui participe à la protection et à l’éclat du cheveu.

Ce que je peux en dire

  • La texture est crémeuse et légère mais du coup on ne sait pas si on en a mis assez. C’était mon soucis car j’ai dû utiliser 3 noisettes pour ma tignasse mais rien de grave.
  • Le parfum est doux et agréable.
  • Une fois le produit appliqué, il était très facile pour moi de me démêler les cheveux et ça c’est un plus parce qu’avec ma texture les noeuds sont vite présents. Assez satisfaite de ce côté là.
  • Cette crème lave très bien ! Peut être trop même, j’ai eu les cheveux rêches une fois le produit rincé. Donc le côté nutrition dont ils parlent, je ne l’ai pas ressenti. C’est un shampoing, c’est censé « laver » mais ils nous promettent quand même de la douceur au final, ce qui n’est pas le cas.
  • Bien sûr j’ai utilisé un après-shampoing et là pas de soucis, mes cheveux étaient de nouveau doux. Peut-être qu’ils auraient dû penser à sortir un après-shampoing de la même gamme.

Conclusion

Avis assez mitigé car peut être j’attendais beaucoup de ce produit.
Il sent bon, j’aime beaucoup sa texture crème et le fait de pouvoir démêler au doigt ma touffe mais il est quand même asséchant. Avec tous les masques et efforts que je mets pour la nourrir, je ne veux pas me donner plus de travail.

 PS : Il y a des substituts de silicone, le Behentrimonium Chloride qui est très irritant et très polluant, et le  Guar Hydroxypropyltrimonim Chloride.
Vous pourrez trouver des infos grâce à ce blog sur les effets provoqués par ces ingrédients.

Enfin bref, si vous cherchez un produit à composition clean, je ne vous le conseille pas.
Je ne suis pas là pour débattre mais je préfère le dire car je sais qu’il y en a qui font très attention à la composition des produits.

Je réessayerai le produit pour être sûre mais aujourd’hui je ne suis pas convaincue.

Désolée, mais je suis un peu refroidie par la composition et je pense aussi que cette crème n’est pas adaptée à ma texture de cheveux mais pourrait convenir à d’autres.

L’avez vous essayé?
Voulez vous l’essayer?
Je vous embrasse.


Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. je ne sais pas trop, j'hésite, j'ai déjà lu 2-3 avis qui en parlent et je ne sais pas si je suis tentée ou pas, c'est le coté « ne mousse pas » qui me freine
    bises et merci pour ton article

  2. Coucou 🙂 Pour ma part, aussi bien que pourrait être ce produit je ne mettrais plus jamais les pieds chez Yves rocher pour une question d’éthique. Je ne suis pourtant pas dans les extrêmes mais je n’apprécie guerre les marques qui pratiquent le greenwashing sur toute la ligne.

    Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *